À propos

Est-il grapheur ou photographe ? Le fait est là, le lierre des murailles

lui est prétexte à enserrer ses filles-lianes dans les rets de ses pièges tactiles.

Gilles Courat fomente des aspects nouveaux de l’art pariétal.

Il  joue avec la matière, la rend souple et labile, enfouissant son modèle

dans le fût terreux des vieux arbres ou dans la glaise rétractile. Il inscrit les corps dans la minéralité tinctoriale de la paroi prédestinée, et déjà la femme

et le paysage choisi pour la recevoir, tatoués de volutes et de liesses végétales, s’enlacent et se fondent.

Is he a grapher or a photographer ? The ivy on the walls arises as the pretext

to shut his lianas-ladies in the snare of his evoking traps.
Gilles Courat foments new aspects of parietal art.
He uses matter, makes it soft and labile, burying his model beneath the earthy trunk of old trees or beneath the retractile clay. He engraves bodies on tinctorial minerality of the fated rock face. And then, woman and landscape, tatooed

of volutes and vegetal jubilant, twine round and melt.

 

                                                                                                           Hervé Glot

© Gilles COURAT – Toutes les photographies publiées sont protégées par les lois internationales sur le copyright et ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de son auteur.

© 2017 par Gilles Courat.